Une oeuvre majeure de

HERTER BROTHERS

Exposition du 6 septembre au 10 octobre 2016

À l’occasion de l’ouverture en 2016 de son espace combinant galerie d’art et cabinet d’expertise spécialisé dans les arts du XXème siècle au 27 rue Saint-Dominique, Emmanuel Eyraud, a pris le parti et le pari d’organiser, en septembre, une exposition consacrée à une seule œuvre, une Master piece de la maison Herter Brothers, prestigieuse manufacture new-yorkaise d’ébénisterie et de décoration de la seconde moitié du XIXème siècle.

Cette présentation, véritable événement dans sa forme comme dans sa nature, permettra à un large public, mais aussi aux collectionneurs, de pouvoir admirer, et même acquérir, un exceptionnel bureau de type présidentiel, traité en bois noirci, paré de filets gravés or et pourpres et achevé de flamboyants panneaux en marqueterie de bois précieux aux motifs luxuriants. Malgré son esthétique très aboutie, ce meuble, arrivé dans notre pays très probablement à la fin du XIXème siècle chez un architecte, garde un aspect des plus fonctionnels, offrant tirettes, vantaux, tiroirs, abattants, ainsi que d’étonnants soufflets porte-cartes conservés dans leur cuir teinté violet d’origine.

Ce meuble impressionnant, tant par ses qualités esthétiques et techniques que par ses dimensions, est un parfait exemple de l’American Aesthetic Movement, courant créé vers 1870 par Herter Brothers et puisant son inspiration dans les arts européens et extrême-orientaux. Ce style américain à part entière allie, avec élégance et audace, la modernité de l’Arts and Crafts anglais, l’exubérance des marqueteries françaises et la sobriété du mobilier japonais. Le succès de ce type de mobilier est immédiat et immense pour la firme, qui compte durant ses 41 années d’existence, de 1865 à 1906, une clientèle parmi les plus grandes fortunes américaines de l’époque (Vanderbilt, Gould, Goodwin) et se voit confier la décoration de grands hôtels, de restaurants et même d’une partie de la Maison Blanche.

Véritable meuble-signature d’un fleuron de l’ébénisterie américaine, ce bureau estampillé Herter Brothers, rare et somptueux, imposant et subtil, s’inscrit indubitablement parmi les œuvres majeures de la firme dont une partie reste aujourd’hui conservée dans les plus grands musées outre-Atlantique : le Metropolitan museum de New York, les musées de Philadelphie, Cleveland, Detroit, Atlanta, Saint-Louis, Boston, Pittsburg, San Francisco, Los Angeles, Dallas, Houston, Chicago, Toledo, Newark, etc. A Paris, le musée d’Orsay voisin de l’Espace Emmanuel Eyraud, détient un cabinet japonisant, lointain petit cousin du meuble exposé rue Saint-Dominique.

espace emmanuel eyraud - 27 rue saint-dominique 75007 paris _ info@eyraud.paris - +33(0)145549751